Les analyses effectuées pour les assurances et les expertises

Certains contrats d’assurance imposent à des sociétés ayant une activité à risque des contrôles de leur eau à plusieurs reprises durant l’année. C’est le cas par exemple des clubs de plongée sous-marine qui remplissent les bouteilles de plongée utilisées par les clients et sont soumis à des contrôles périodiques de l’air sortant de leurs compresseurs. Cette précaution permet en cas d’incident de couvrir l’entreprise et le dirigeant du club en matière civile.

Or seuls les laboratoires possédant une accréditation sont habilités à effectuer ce type d’analyses. En outre, leur expertise dans le domaine assure au client de respecter la règlementation en matière de qualité de l’air ou de l’eau en fonction des cas.water-1018808_960_720

Dans d’autres cas comme par exemple les litiges, les assureurs sont parfois amenés à faire effectuer des expertises portant sur la qualité de l’air ou de l’eau. Pour reprendre l’exemple de la plongée sous-marine, il faut savoir qu’en cas d’accident de plongée, l’air restant dans les bouteilles de plongée du plongeur blessé ou décédé est systématiquement analysé afin de vérifier s’il est intoxiqué.

Les laboratoires spécialisés dans les analyses de l’eau, de l’air et de la corrosion et qui sont agrémentés apportent aussi régulièrement leur concours dans le cadre d’expertises judiciaires. Travaillant sur des échantillons prélevés dans le cadre d’expertises, les laboratoires accrédités effectuent des analyses selon un protocole bien spécifique afin de garantir la recevabilité des mesures. C’est ainsi qu’il est procédé aux prélèvements puis aux analyses d’échantillons sur les eaux et les métaux.

Le laboratoire peut par exemple intervenir pour faire des analyses de l’eau sur un réseau d’eau chaude sanitaire d’un établissement recevant du public ou d’un immeuble d’habitation dont un des occupants a contracté la légionellose. Dans le cadre judiciaire, la responsabilité du responsable d’établissement ou du syndic pourra être mise en cause en fonction des résultats trouvés lors des analyses.