Les micro-organismes présents dans l’eau

L’eau contient une quantité importante de micro-organismes qui jouent un rôle d’épurateur en dégradant tant les déchets organiques que les polluants. Parmi ces micro-organismes, on trouve :

  • des protozoaires
  • des algues
  • des bactéries
  • des champignons
  • des virus

Si la plupart de ces micro-organismes tels que les bactéries et champignons jouent un rôle très important dans la chaîne alimentaire, une partie est nuisible pour la santé. C’est pourquoi nous effectuons des filtrages et des décontaminations sur l’eau afin d’éliminer les microbes pathogènes.

Les recherches de bactéries dans l’eau froide qu’effectuent les laboratoires portent sur :

  • les Coliformes Totaux et E.Coli
  • les bactéries entérocoques
  • les spores de bactéries anaérobies sulfito-réductrices
  • les bactéries aérobies revivifiableswater-1212803_960_720

Les Coliformes Totaux et E.Coli

Groupe de bactéries se retrouvant souvent dans le sol, la végétation mais également l’intestin des mammifères, dont l’homme, les bactéries coliformes et Escherichia coli (autrement appelé coliforme fécal) sont présentes dans l’eau froide. Ces coliformes totaux sont généralement inoffensifs mais indiquent une contamination récente par des matières fécales et ils peuvent mettre en lumière la présence de bactéries, parasites ou virus, vecteurs de maladies.

Les E.Coli ne présentent pour la plupart aucun danger mais certaines souches peuvent être la cause de pathologies comme des gastro-entérites, des infections urinaires voire des septicémies. L’Escherichia coli O157:H7 est pour sa part responsable d’intoxications alimentaires transmises par la viande hachée et peut conduire à plusieurs maladies telles que la colite hémorragique, le syndrome hémolytique et urémique, ou le purpura thrombotique thrombocytopénique.

Les bactéries entérocoques

Leur présence dans l’eau froide indique une pollution fécale.

Les spores de bactéries anaérobies sulfito-réductrices

On retrouve fréquemment ces bactéries dans les eaux usées, les sols mais également les matières fécales et animales. Très résistantes, leur présence indique une pollution intermittente ou éloignée.

Les bactéries aérobies revivifiables

Indicateurs de pollution, ces micro-organismes alertent d’une pollution sérieuse et doivent appeler à des recherches immédiates.